Voici un enseignement que j’ai appris durant mes cours avec un exégète passionnant :

Aujourd’hui, je vais vous parler du tétragramme : yōḏ (י), hē (ה), wāw (ו), hē (ה), il est important de savoir que chaque lettre en hébreu a une signification. Le YOD signifie : la main créatrice, le HE est le souffle de Dieu, le VAV est le pieu. 

Ici est révélée en filigrane la Sainte Trinité puisque la main créatrice manifeste le créateur, le Père Eternel, le HE répété deux fois est l’amour du Père et du Fils, l’Esprit-Saint qui par son souffle divin donne la vie à Adam et Eve ; et enfin, le VAV est le pieu. Qu’est-ce qu’un pieu ? C’est une pièce de bois dont l’un des bouts est pointu et destiné à être fiché en terre. C’est l’incarnation de la deuxième personne de la Trinité. Le pieu est hors sol et finit dans la terre. 

Publié par gaetanpoisson

Ancien séminariste, conférencier. Théologie catholique / Question de l'homosexualité au-delà de la rhétorique LGBTQI+

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :